Carmen

Soprano lírica

Carmen – Aria de Micaela – Je dis que rien ne m’épouvante

Je dis que rien ne m’épouvante,
Je dis hélas que je réponds de moi,
Mais j’ai beau faire la vaillante,
Au fond du cour, je meurs d’effroi

Seule, en ce lieu sauvage
Toute seule, j’ai peur,
Mais j’ai tort d’avoir peur,
Vous me donnerez du courage,
Vous me protégerez, Seigneur .
Je vais voir de près cette femme
Dont les artifices maudits
Ont fini par faire un infâme
De celui que j’aimais jadis;
Elle est dangereuse, elle est belle,
Mais je ne veux pas avoir peur,
Non, non je ne veux pas avoir peur!
Je parlerai haut devant elle,
Seigneur, Vous me protégerez.

Je dis que rien ne m’épouvante…

Protégez-moi! O Seigneur!
Donnez-moi du courage!

Digo que nada me asusta,
digo, ¡ay! que respondo de mí misma,
pero por mucho que pretenda ser valiente,
en el fondo del corazón, me muero de miedo.

Sola, en este lugar salvaje,
completamente sola, tengo miedo.
Pero no debería tener miedo,
porque Vos me daréis coraje,
Vos me protegeréis, Señor.
Voy a ver de cerca esta mujer,
cuyas malas artes
han convertido en un miserable
al hombre a quien yo antes amaba.
Es una mujer peligrosa y bella,
pero no quiero tener miedo…
¡No, no quiero tener miedo!
¡Hablaré bien claro delante de ella!
Señor, Vos me protegeréis.

Digo que nada me asusta…

¡Protegedme, oh Señor!
¡Dadme valor!